Chapitre 3 – Château féérique et accrochage

Chapitre 3 – Château féérique et accrochage

Dimanche 1er août : Premier accident de voiture !

Goodbye soleil… Bonjour la pluie ! Fini les après-midi « chauds » (tout du moins ensoleillés) sur les lacs allemands. Même plus besoin de tomber à l’eau pour être trempé, il suffit simplement de sortir un orteil de la voiture. Après une nuit fraîche et humide, nous prenons la direction du beau et célèbre château de Neuschwantstein. Cette merveille a notamment inspiré Disney, rien que ça ! Ce lieu est donc vous vous en doutez assez fréquenté. Même sous la pluie, dès le début d’après-midi toutes les places pour visiter le château ce jour sont déjà vendues. Heureusement pour nous, nous ne souhaitions pas nous rendre à l’intérieur. Pour l’avoir déjà visité, c’est de l’extérieur que son charme opère le plus !

Nous arrivons donc sur le parking (sous la pluie) afin de stationner pour la journée. Une voiture se trouve à l’entrée de celui-ci et semble hésiter à avancer… « J’y vais, ou j’y vais pas ? » « J’avance jusqu’au parking payant, ou pas ? » « Eh bien… je n’y vais pas ! », pense la conductrice en quelques secondes, avant de repartir, en marche arrière, direction… Lapalu ! (c’est le surnom de notre compagnon de voyage à quatre roues motrices). C’est ainsi qu’un bruit de tôle froissée a rompu la mélodie de la pluie sur les carrosseries et que de nombreux spectateurs se sont retournés, d’abord surpris, inquiets, puis finalement amusés… Car si vous vous souvenez bien, Lapalu présente de nombreux atouts, et notamment un pare-buffle qui ne doit pas en être à sa première relation. Aucune marque sur notre véhicule ! Ce n’est pas le cas cependant de la voiture de Miss Je-ne-sais-pas-où-aller devant nous qui repartira avec un joli souvenir sur le train arrière.

Après cette mésaventure qui finalement n’en fut pas vraiment une (pas pour nous en tout cas), nous entamons la marche à pied en direction du château. On peut également y accéder en bus ou encore en calèche, mais bon, de toute manière, on savait déjà qu’on allait finir trempés… Et après quelques déceptions dues au brouillard qui nous cachait la sublime vue sur le château et la vallée, il a finalement fini par se dissiper, faisant apparaître ce lieu exceptionnel, comme par magie.

C’est sur cette belle visite que se termine notre voyage en Allemagne : direction ensuite le Liechtenstein et l’Autriche pour la suite des aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.